Facility managers role post COVID19

Planification de la réouverture des bâtiments après la période de confinement : le rôle du gestionnaire d’installations

Le Canada, comme le reste du monde, s’efforce actuellement de gérer les impacts de la COVID-19 sur la santé publique et l’économie. Avec des conditions et des risques qui semblent changer de jour en jour, cette crise pose des défis d’une complexité sans précédent. Avec le déluge d’informations provenant de toute part et les impératifs de gestion des risques, nous avons assisté à la fermeture massive des bâtiments et des installations considérés non essentiels, ainsi qu’à la mise en place de mesures de confinement dans le cas des immeubles habités (comme les tours à condos).

En dépit de l’instabilité du marché, les entreprises et les propriétaires d’immeubles se tournent vers leur gestionnaire d’installations pour savoir comment gérer la suite. Il n’est pas surprenant de constater que les fonctions des gestionnaires d’installations sur le plan de l’exploitation et de l’entretien des bâtiments, qui relèvent à la fois de services durables et informels, soient considérées comme essentielles : la gestion des installations a une incidence sur tous les aspects des pratiques commerciales et de la structure d’entreprise.

Les gestionnaires d’installations sont chargés d’assurer la sécurité des espaces que nous utilisons pour travailler, vivre et jouer : les propriétaires d’entreprises et d’immeubles prennent ainsi conscience que la gestion des installations et nos outils axés sur le processus jouent un rôle déterminant dans la santé et la viabilité de leur organisation.

Ce qui nous amène à la situation actuelle. Depuis déjà plusieurs semaines, les gestionnaires d’installations de Black & McDonald de partout au Canada travaillent sans relâche pour nos clients en première ligne, répondant à la COVID-19 en priorisant et en appliquant rapidement les mesures nécessaires pour s’adapter à l’évolution de la situation. Black & McDonald protège également les actifs pour assurer qu’ils soient prêts à accueillir ses occupants une fois que la vie aura repris son cours normal. La crise que nous vivons actuellement pourrait se traduire par cette analogie étonnante : elle nous contraint à réparer l’avion en plein vol, tout en sachant que nous finirons par atterrir.

Les entreprises et les propriétaires d’immeubles doivent collaborer avec le personnel des installations pour planifier la réouverture des bâtiments, en tenant compte des nouvelles réalités pour minimiser les risques et rassurer les occupants sur la sécurité des immeubles.